Hardigan McCrane, le trappeur - Retour à la maison

-

-

Mon chariot a pris presque autant de temps que je l'avais pensé pour se remplir. Malgré le léger retard que j'ai eu lorsque j'attendais le départ des gnolls pour quitter l'épave, j'ai déjà rempli tout les coffres, paquets et sacs que j'avais. Éviter les gnolls n'était pas vraiment difficile non plus. Naturellement, il est possible que j'eu été tout simplement chanceux mais néanmoins je projette de revenir dans ces lieux la saison prochaine.

J'étudais la pièce de monnaie que j'avais trouvée dans l'épave chaque nuit auprès du feu. J'ai détruit mon cerveau à regarder fixement sans fin ses gravures mais je ne peux pas encore déchiffrer la langue inscrite dessus. Je suis même devenu davantage intéressé par l'obtention d'informations sur elle en rentrant au village que par la vente de mes fourrures. Bien que je mentirais si je disais que l'argent potentiellement obtenu pour ces peaux ne m'excitait pas non plus.

***

Je suis arrivé à la maison hier. Mon retour par les Highlands était en grande partie calme, bien que j'ai dû faire une pause pendant presque une journée à cause d'une bande des gnolls qui passait. Je pourrais également assermenter avoir aperçu un Vulmane à travers des arbres distants, mais il s'est déplacé trop rapidement et a disparu avant que je puisse avoir une vue plus dégagée. Je ne sais pas ce qu'un Vulmane seul faisait là bas -- peut-être la même chose que moi. D'un autre côté, cela aurait pu tout simplement n'être qu'un grand loup.

Cependant, comme je le suspectais, la qualité fine de mes peaux n'est pas passée inaperçue. Presque un quart d'entre elles se sont déjà vendues. C'était beaucoup plus rapide que je l'avais prévu. Pour le moment, j'ai cessé de vendre les peaux. Si je voyage plus loin à l'ouest vers les terres des Elfes, ou même des Halflings et des humains, je pourrais obtenir un prix bien meilleur.
Après être arrivé au village j'ai apporté ma pièce de monnaie directement à l'homme le plus âgé que je connaissais, un vieux fermier appelé Harkin. J'ai pensé que si quelqu'un savait ce que c'était, ou au moins pouvait me conseiller quelqu'un d'autre, ce serait lui. Malheureusement, il n'a pas pu identifier la pièce de monnaie mais il m'a dit d'aller parler à un vieil ami à lui - un homme dont je n'ai pas identifié le nom et qui vivait seul, au nord, à quelques heures du village.

Mais il se faisait tard et déjà l'obscurité s'installait. J'ai décidé d'attendre jusqu'au matin. Ainsi aujourd'hui, juste après que le soleil s'est levé, je suis parti trouver l'homme. Quelques heures plus tard, suivant les directions qu'Harkin m'avait très soigneusement indiquées, je suis arrivé à une petite maison. J'ai trouvé le vieil homme derrière la maison dans un grand jardin. Il m'a regardé avec une légère appréhension jusqu'à ce que je me sois présenté et aie expliqué qu'Harkin m'avait envoyé. Il fut sensiblement soulagé.

Je lui raconta mon histoire et il écouta patiemment pendant que je lui montrais la pièce de monnaie. Quand j'avais fini, il secoua sa tête en s'excusant et me dit qu'il ne savait pas d'où la pièce de monnaie venait. J'ai été déçu, mais pour être honnête j'aurais été plus étonné s'il l'avait su réellement. Pendant que je partais il a dit quelque chose qui m'a cependant étonné.
« Regus le sage dans New Targonor - il a par le passé raconté une histoire semblable à la votre. Bien qu'il n'ait eu aucune pièce de monnaie. Vous pourriez aller lui parler. » J'ai alors su que j'irai sur les terres des humains plus tôt que j'avais à l'origine projeté.

Hardigan McCrane

-

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Vanguard ?

211 aiment, 43 pas.
Note moyenne : (264 évaluations | 25 critiques)
6,4 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Vanguard: Saga of Heroes
(71 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

210 joliens y jouent, 964 y ont joué.