Description des races de telon : Qalia

Les Qaliathari

Les Qaliatharis sont la race dominante de Qalia. Ces humains jouissent du luxe et de la prospérité en parallèle avec un petit nombre d’autres groupes sur Telon. Bien qu’ils soient originaires des sables désolés du désert de Qarath, ils ont construit de nombreux monuments dédiés à leur culture. Des spires gracieuses d’Ahgram aux statues gargantuesques qui gardent l’entrée du port de Khal, la prospérité des Qaliatharis est manifeste.

Cette opulence les a malheureusement désignés comme cible idéale pour une pléthore de groupes à la réputation équivoque. Le commerce du continent a été décimé par les homme-rats Ksavari et les bandits Harami, de nombreuses organisations clandestines se disputent le pouvoir dans les rues débordantes d’activité d’Ahgram et la corruption menace même les rangs des autorités officielles de la ville. Les Qaliathari sont prêts à combattre ces problèmes mais y parviendront-ils quand il y a tant de menaces qui mettent en péril le monde de Telon ?

Comme la plupart des humains, les Qaliatharis ont un large éventail de talents qui leur ont permis de connaître de nombreux succès et d’étendre leur population sur une large territoire. Les Qaliatharis peuvent être Guerriers, Roublards, Rangers, Moines, Bardes, Paladins, Chevaliers d'Epouvante, Clercs, Disciples, Mages de Sang, Sorciers, Psionistes et Nécromanciens.

Les Elfes Noirs (Dark Elves)

Destinés à dominer le monde et à mettre les autres races en esclavage, les Elfes Noirs doivent encore franchir un dernier obstacle : eux-mêmes. En tant que peuple, les Elfes Noirs ne sont menés que par un désir : l’accumulation de pouvoir, qui est inscrite dans leur sang, le sang des dragons.

Les Elfes Noirs sont une des plus anciennes civilisations de Telon, ils ont fuit leur terre volcanique natale de Stiirhad derrière leur reine pour fonder un nouvel empire à Hathor Zhi. Actuellement, ils se regroupent et se préparent à attaquer le roi fou de Stiirhad et à reprendre le trône historique des Elfes Noirs. Mais avant cela, ils doivent gérer le problème des elfes rebelles de Aeokor Zhi.

Les Elfes Noirs inspirent la méfiance aux autres peuples et il en est très peu sur lesquels ils peuvent compter. En fait, seules la peuplade de cavaliers des Varantharis, maîtres des plaines du Nord, semblent leur accorder un soupçon de respect. Enfin pour le moment.

De part le sang d’Haelufir qui coulent dans leurs veines, les Elfes Noirs font des Chevaliers d'Epouvante, des Roublards, des Moines, des Bardes, des Clercs, des Disciples, des Mages de Sang, des Psionistes et des Nécromanciens très puissants.

Les Mordebi

Peuple ayant vécu de dures épreuves, les humains Mordebi du désert de Qalian ont vu leur civilisation détruite deux fois. Refusant de provoquer une nouvelle fois la colère des Dieux, ils se sont réfugiés dans le désert, et en ont directement tiré leur savoir. Les Mordebi savent maintenant où leur véritable destinée les mène.

Vifs comme le vent, dangereux comme une tempête de sable, les Mordebi puisent maintenant leur force dans leurs capacités d’adaptation et leur culture nomade. Ils parcourent les déserts de Qalia pour trouver un abri et on les a vu souvent apparaître un peu partout et aux abords de Khal. Ils ne peuvent pas être éradiqués, ils reviendront toujours.

Les Mordebis sont alliés aux Varanthis, les cavaliers barbares avec lesquels ils partagent de nombreux points communs. Cependant ils ne parviennent pas à prendre le dessus sur la civilisation riche et corrompue des Qaliatharis.

Les Mordebis sont Guerriers, Paladins, Rangeurs, Roublards, Moines, Bardes, Clercs, Chamanes, Disciples, Sorciers, Druides et Psionistes.

Les Kurashasa

Autre peuple de redoutables pisteurs et de féroces chasseurs installés dans le camp de Lomshir, les Kurashasa sont parmi les créatures les plus craintes des plans extérieurs. La Grande Chasse des Ahnd’ka les a mené jusqu’au monde de Qur’xa et son temple aux portails tortueuses.

Une attaque surprise des vestiges de la civilisation des Ahnd’ka sur le temple de Qur’xa a pris les fiers Kurashasa par surprise et maintenant le monde sauvage de Qur’xa est transformé en champ de bataille. Les Yothkai psychiques, gardiens du temple et alliés des Kurashasa ont été obligé d’abandonner Qur’xa. Puisse les Ahnd’ka ouvrir les portails tortueux et traverser les plans extérieurs afin que la Grande Chasse continue !

Sournois, puissants et intelligents, les Kurashasa sont craints de leurs ennemis comme de leurs alliés. Ils sont de mortels combattants et sont parmi les meilleurs Guerriers, mais aussi Chevaliers d'Epouvante, Rangers, Roublards, Disciples, Sorciers, Psionistes et Nécromanciens.

Les Gnomes

Avec leur esprit aiguisé et optimiste, voici les minuscules Gnomes de Mekalia. Leur ville natale construite sous les sables de Qalia est une merveille de technique qui rivalise même avec la cité des nains de Bordinar’s Cleft.

Il y a maintenant plusieurs siècles, les gnomes commandés par leur roi bien-aimé Underking ont rendu inaccessible une partie de leur ville et se sont enfuis vers la surface pour échapper à l’attaque des nains dépravés des profondeurs. Bien que les gnomes aient une foi quasi fanatique envers Underking, le fameux général Ulaben fit session avec son armée et chercha un moyen de se frayer un passage dans les Profondeurs Noires pour combattre les Nains des Profondeurs une fois pour toute.

Avec leur nouvelle proximité avec la surface, de nombreuses expéditions gnomes ont rencontré de nouvelles et dangereuses races : les Qaliatharis, les Mordebi et les cavaliers Varanthari. Nouveaux arrivants à la surface de Qalia, les Gnomes sont toujours méfiants envers les autres peuples, ce qui rend les contacts parfois difficiles. Les Gnomes connaissent cependant bien les Elfes Noirs, car les Elfes Noirs de la surface sont très semblables à leurs frères des Profondeurs Noires.

Les Gnomes peuvent être des Guerriers, des Roublards, des Clercs, des Mages de Sang, des Sorciers, des Psionistes et des Nécromanciens.

Les Varanthari

Descendants des Varansuls, peuple de marins, les Varantharis sont des cavaliers accomplis et d’infâmes pilleurs. Leur longue tradition d’équitation a influencé leur culture. Chevauchant leurs fiers destriers, ils ravagent les caravanes et les villages des autres races, menés par de puissants chefs de guerre. Ces dernières années, les Varantharis se sont quelque peu sédentarisés, mais la vaste majorité rôde toujours sur le continent. Ce peuple est profondément spirituel et de nombreux Varanthari affirment être en communion avec les esprits de Telon, ce que les autres races considèrent majoritairement comme une superstition.

En dépit de cela, les Varantharis ont une foi inébranlable en eux-mêmes, au point de se montrer arrogants avec les autres races. Il est difficile d’intimider ou de déstabiliser un Varanthari, ils semblent avoir toujours réponse à tout. De ce trait de caractère résulte que ce fier peuple vit à Lomshir, ignorant les autres races venant d’autres mondes ou d’autres plans, tels que les Kurashasas.

Puissants, sûr d'eux et profondément spirituels, les Varantharis sont des Guerriers, des Rangers, des Chamanes et des Druides.

- -

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Vanguard ?

211 aiment, 43 pas.
Note moyenne : (264 évaluations | 25 critiques)
6,4 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Vanguard: Saga of Heroes
(71 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

210 joliens y jouent, 964 y ont joué.